icon_boxicon_clockicon_facebookicon_google-plusicon_label-checkicon_optionicon_pinteresticon_pricesicon_searchicon_shippingicon_twitterillus_bankwireillus_CBillus_chequelogo_paypallogo_ukoo

Nouvelle règle d'étiquetage des bouteilles de vin

Publié le : 09/11/2022 10:43:16
Catégories : Actualités

A compter du 8 décembre 2023, les vins devront, comme les autres produits alimentaires, indiquer leur liste des ingrédients et leur déclaration nutritionnelle

L'objectif est de mieux informer les consommateurs sur le contenu des boissons alcoolisées qu’ils consomment et de leur valeur nutritionnelle. 

Concrètement, la liste des ingrédients pourra être indiquée de manière dématérialisée. Par ailleurs, la déclaration nutritionnelle pourra être limitée à la valeur énergétique sur l’étiquetage, à condition qu’elle soit accessible en totalité, de manière dématérialisée. La filière semble s’orienter vers l’usage de QR codes qui seront imprimés sur les bouteilles.

L’étiquetage des vins « produits et étiquetés » avant le 8 décembre 2023 n’aura pas à être modifié et ces vins pourront être mis sur le marché jusqu’à épuisement des stocks.

Pourquoi un étiquetage dématérialisé pour le vin, alors que ce n’est pas possible pour les autres denrées alimentaires ?

Contrairement à l’immense majorité des denrées alimentaires (et aux autres boissons alcoolisées), la composition du vin peut varier en fonction de différents éléments. Selon les millésimes, les assemblages et les objectifs des producteurs, il peut être nécessaire d’ajouter divers ingrédients et additifs (sucre, acidifiants, stabilisants…). En outre, le vin est un produit « vivant », dont les caractéristiques évoluent avec le temps. En fonction des durées d’élevage et de conservation, des modalités d’acheminement du produit (exportation), certains additifs peuvent être ajoutés. C’est le cas par exemple des stabilisants ou des gaz d’emballage utilisés pour éviter l’altération du vin. La décision de les ajouter ou non peut être prise au dernier moment, avant l’embouteillage, en fonction des commandes et des caractéristiques du produit.

Ainsi, la liste des ingrédients d’un vin issu d’une même cuve peut être amenée à varier à la marge, ce qui rend difficile parfois l’étiquetage de la liste des ingrédients directement sur les contenants.

Pour délivrer aux consommateurs une information fiable, la filière devra mettre en place une traçabilité précise, de l’entrée des raisins dans les chais jusqu’à la mise en bouteille. Cela implique, par exemple pour le négoce, de rassembler les données provenant de l’amont (fournisseurs de raisins, de moûts ou de vins) en vue de l’étiquetage des produits.

S’agissant des informations nutritionnelles, il est apparu que la valeur énergétique avait plus de sens pour le consommateur que l’étiquetage du tableau nutritionnel complet (matières grasses, acides gras saturés, sucres, protéines, sel). En effet, le vin ne contient ni sel, ni protéines, ni graisses. C’est pourquoi les institutions européennes ont autorisé l’étiquetage de la seule valeur énergétique sur l’étiquette des produits (en kcal ou kj), les autres informations pouvant être renvoyées sur Internet.

Comment vous préparer ?

Certains fournissent déjà la liste des ingrédients et les informations nutritionnelles. L’application « EU Label » permet aux professionnels de mettre les informations en ligne, via un QR code indiqué sur l’étiquette des produits. Cette possibilité est offerte aux vins, mais également aux autres filières de boissons alcoolisées.

Bien que le vin soit pour le moment le seul produit visé par des obligations réglementaires, la Commission Européenne prévoit de faire évoluer prochainement le règlement, de façon à couvrir l’ensemble des boissons alcoolisées : spiritueux, bières, cidres… 

Lire l'article en entier : Source

03 88 49 18 89
order [AT] europrocess [POINT] fr

Europrocess - votre expert en étiquetage depuis 36 ans.

Ces informations sont (re)publiées par Europrocess à titre informatif, le client a une entière responsabilité de vérifier et de valider l'exactitude et la conformité de ses étiquettes par rapport aux mentions légales et la législation en vigueur. 

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire